Avoir une mère PN et s’en sortir malgré tout

Je peux te dire que la vengeance est un plat qui se mange froid.
Je suis quelqu’un de généreux et sensible (mais avec un bon caractère quand même…lol !!)
Au lycée mal dans ma peau j’étais la tête de turc pendant longtemps. Tu sais quoi? Tous ceux qui étaient immondes ont raté leurs vies (pas de profession ou bof, drogue…)
ça c’est pour le côté light de mon message, mais c’est le premier exemple et pourtant tu sais, je doute souvent.

Mon compagnon vient de divorcer et était impuissant face aux méchancetés de son ex-femme (même sa famille à lui se posait des questions). Il y a deux jours on a appris qu’elle l’avait trompé. Et comme cette femme ne vit que de l’image qu’elle donne c’est une terrible épreuve qui l’attend avec le qu’en dira-t-on.

Moi ! et c’est là que je veux en venir. Mes parents ont divorcé quand j’avais 9 ans (père violent). Ma mère m’a toujours débité des horreurs sur mon père donc je ne l’ai plus vu pendant 10 ans. La plupart des choses étaient fausses et elle avait oublié de me dire qu’elle s’était mariée pour le pognon de mon père (mais ça je l’ai su à 21 ans et premier retour de bâton pour elle, je n’ai jamais plus quitté mon père). J’ai vécu le harcèlement moral de ma mère. Elle m’appelait « le vilain petit canard », me disait qu’un jour je me transformerais peut être en cygne (mais qu’elle m’aimait). Je faisais le ménage, le repassage, élevais mon frère ma sœur…mais j’en faisais jamais assez, j’étais une mauvaise fille qui ressemblait à son père. Ensuite est venu mon beau-père qui a eu des attouchements (des petits) sur moi. Elle me disait que c’était normal car il me considérait comme sa fille (elle avait surtout calculé qu’elle ne voulait pas finir sa vie seule). Elle me disait qu’elle était la plus intelligente et la plus belle. Ma mère pour moi c’était une déesse et j’étais fière d’elle. Bien évidement ma mère me coupait de tout (pas d’amis, pas de sorties, pas de famille), comme ça je ne pouvais pas comparer avec les autres parents. Et puis je suis allée à la FAC (loin de la maison). J’ai vu que ce que je vivais n’était pas normal. Elle ne m’aidait pas financièrement car soi-disant même l’état considérait que c’était à moi de m’entretenir. Elle encaissait la pension alimentaire de mon père, me faisait payer sa mutuelle, me volait de l’argent (héritage de mon grand père…).
En fait j’ai failli arrêter les études et finir à la rue (car même en travaillant, je n’y arrivais pas). Elle le savait mais quand je revenais à la maison une fois toutes les trois semaines, elle vidait son frigo qui était vide lorsque j’arrivais et on mangeait des pâtes juste pour me dire que elle n’avait pas les moyens (alors que d’habitude le frigo était plein et que j’aurais vraiment aimé un bon steak car mon estomac lui était souvent vide. Elle coulait me faire payer pour les machines à laver en me disant qu’autour d’elle toutes les mères le faisaient….. Elle a fini par me virer de la maison. Un jour désespérée je suis allée voir une assistante sociale car j’avais beau travailler cela ne suffisait pas financièrement. En plus je n’avais pas le droit à une bourse car ma mère déclarait me donner de l’argent pour diminuer ses impôts alors que ce n’était pas vrai. Bref, l’assistante sociale a demandé à ma mère d’arrêter de me déclarer chez elle pour que je puisse avoir une bourse. Cette dernière a refusé. l’assistante sociale a lancé avec moi une procédure juridique et ma mère a montré des faux documents (mais je n’ai pas porté plainte). En revanche cela m’a permis d’avoir une bourse et finir mes études. En plus elle a eu un magnifique contrôle fiscal (sur 3 années consécutives) qu’elle a perdu.
Bien évidement mes petits amis étaient pour elle soit des homosexuels, soit des pédophiles. Et je vous passe des choses encore plus dures et pleines de chantages.
Bref à 21 ans j’ai tourné la page et après m’être faite renvoyée de la maison xx fois, j’ai décidé de ne plus y aller. J’ai beaucoup pleuré pendant des années, mais le résultat est là: elle est avec un mari limite pédophile. Elle ne l’aime pas et lui la trompe.
Elle a perdu sa fille.
Elle ne connait pas son petit-fils. Moi j’ai une bonne situation financière et ai une meilleure vie qu’elle. Elle n’était pas là pour mon mariage et a été remplacée par ma nourrice (qu’elle déteste) et bien évidement savait que je me mariais sinon c’est pas drôle pour moi. …. J’ai une vie qu’elle envie et surtout je ne suis plus sa victime.
Parfois elle m’appelle en numéro anonyme et ne dit rien au téléphone. Je jubile car je sais que cela veut dire qu’à cet instant elle regrette et est triste. Quand je suis partie elle a perdu la seule personne qui l’écoutait. Alors oui je crois que tout se paye un jour. Et j’ai énormément d’exemples.

Harcèlement dans la fonction publique

Mon mari est en congé longue durée depuis 2008 suite à du harcèlement dans la fonction publique. Depuis qu’une nouvelle DGS a été nommée elle est la terreur des agents. Son calvaire a débuté en octobre 2006.
Il a eu un avertissement et une mise à pied dans l’espace d’un mois. L’avertissement n’était même pas finalisé qu’il avait une mise à pied de 3 jours et à 57 ans c’est très dur.
Nous avons contacté un syndicat qui nous a promené (CGT) donc nous avons pris un avocat car le délai de contestation allait être dépassé. L’avocat a pris en charge le dossier sans aucun problème.
Les procédures administratives ont été déposées en mai 2007 et depuis nous attendons le jugement.
Le maire en place est PS et ancien syndicaliste CFDT le pire des patrons.
Un des collègues de mon mari a été obligé de se mettre en disponibilité, pour éviter le conflit et aujourd’hui il vit en caravane avec sa compagne enceinte et leur petit garçon de 7 ans gravement malade du coeur.
Le maire a demandé au gendarme de le faire partir car sa caravane est stationnée sur la commune. Scandaleux.
Ce collègue a demandé sa réintégration car avec le RSA il est dur de survivre, mais la réintégration a été refusée.
Mon mari devait prendre sa retraite en octobre 2008 (longue carrière) la DGS a tellement fait traîner son dossier qu’aujourd’hui il n’est toujours pas fait et son relevé comporte des erreurs qui n’ont toujours pas été régularisées.
Bilan de l’histoire, il a perdu 10 kgs et sa santé est très fragile, mais nous le soutenons au maximum même si c’est dur à vivre au quotidien.
Aujourd’hui il est payé intégralement avec des passages en demi salaires (5 à 6 mois) le temps que sa hiérarchie fasse l’arrêté de la conclusion de comité médical. Bien sûr le délai est volontaire, car en plus des problèmes de santé ces sadiques y ajoutent les problèmes financiers. De vrais pervers.
De plus, pour s’attaquer à un maire PS, il faut être gonflé car nous sommes dans une région où le PS est majoritaire, mais nous n’avons pas peur et avons espoir en la justice.
Tous ces pervers devraient être punis, il est grand temps que la justice prenne en compte ce fléau, car de nos jours il est très difficile de prouver le harcèlement et ces pervers continuent en toute impunité.
Nous ne devons plus accepter de pareilles conditions de travail, nous n’arriverons à endiguer ces problèmes que par la solidarité.

Si vous êtes témoins de harcèlement, ne laissez plus faire car les victimes ne sont pas des gens fragiles mais fragilisés par des bourreaux. Faites des attestations car cela est nécessaire pour qu’ils puissent se défendre, ne soyez pas complices de tels agissements.

 

Bonjour à tous,
Je tiens à vous dire qu’il faut faire attention à ce que l’on dit sur un forum, mon témoignage m’a valu une convocation à la gendarmerie pour plainte contre X pour diffamation.
Je n’ai fait que relater des faits et ne le regrette absolument pas, j’assume totalement.
L’employeur s’est reconnu.
Soyez prudent dans vos textes.
Bien cordialement et continuons à lutter contre ce fléau qui détruit des hommes et des familles, ne nous laissons pas faire.

  • Par tristesse06,  posté le 10-04-2010 à 14:13:26

 

Je voulais juste dire que la mairie en question a déjà perdu une procédure aux prud’hommes (pour un agent non titulaire).
Je vous tiendrai informée des résultats des procédures en cours, il y a une autre depuis peu (déposée par un syndicat et oui il y a en au moins un qui est sensibilisé par le mal être dans la fonction publique).
J’espère que ceux qui ont déposés auront gain de cause car il y en a marre de ces bourreaux.

  • Par tristesse06, posté le 30-05-2010 à 15:27:49

 

ça y est l’audience est prévue pour le 30/09/2010, nous en saurons davantage quelques jours avant car nous nous devrions avoir quelques jours avant l’audience communication du sens des conclusions du rapporteur public, c’est-à-dire la proposition de solution au litige qu’il fait à la formation de jugement, proposition qui est dans la plupart des cas suivie par la formation de jugement
Je vous tiendrai au courant.
Bon courage à toutes et à tous et continuons de lutter contre ces bourreaux.

  • Par tristesse06, posté le 12-09-2010 à 10:52:22

 

Témoignage d’une femme dont le conjoint a eu un père PN

Témoignage d’une femme dont le conjoint a eu un père PN

Bien placée pour le savoir, je vous affirme qu’une relation amoureuse est possible, même pour un enfant élevé par un monstre. Relation difficile , je l’accorde , mais possible et saine pour les enfants seulement si ils se rendent compte que la vie n’est pas comme on la leur a racontée ; noire et mauvaise.

Mon mari est enfant d’une mère perverse narcissique, je l’aime comme il est, j’ai appris à connaitre chacun de ses problèmes et à lui ouvrir lentement les yeux , ce qui a été très long … Nous ne voyons plus ses parents et il va mieux , mais c’est encore très difficile.

Le moindre reproche que je peux lui faire est pris au pied de la lettre et peut le vexer énormément , même si c’est de l’humour, c’est toujours très vexant et il se sent toujours très touché, il a l’impression que tout le monde a entendu et se moque de lui, à force d’entendre depuis des années que tout le monde lui en veut, il a finit par le croire.

Il est extrêmement jaloux et n’arrive pas à comprendre pourquoi je suis avec lui et pourquoi je reste, je dois le rassurer sans arrêt, tous les jours il me dit qu’il m’aime et il est soulagé d’entendre que je l’aime aussi, il se fait des films où je le trompe (NDLR : ce qu’on appelle l’angoisse d’abandon), car sa mère lui a toujours dit qu’il allait être trompé et que c’était normal vu qu’il était moins que rien. Il est très jaloux de tout et de rien, on lui a toujours appris que tout le monde était mauvais et voulait lui faire du mal, et ce n’est pas simple de se sentir aimé après ça.

Je ne peux quasiment pas le toucher, torse et dos, c’est limite, il faut que je m’y prenne d’une certaine façon, il m’explique qu’il n’a pas été câliné petit, qu’il n’a jamais eu de caresses, ni de bisous, ni pour dire bonjour ni bonne nuit, ni jamais d’embrassade ou de bras pour le serrer, il a toujours été un soldat, écoutant les paroles de la PN comme les seules vraies puisque qu’elle seule était « parfaite », et le monde entier ne comprenait pas.

Il ouvre les yeux, c’est une autre vie qui commence … Il m’a été totalement impossible de dire la vérité vraie à mon mari, les sites internet m’ont aidé.

Il ne supporte que très peu qu’on parle de ça et n’apprécie pas forcément, ça a pris 10 ans, et je sors aussi des griffes de la manipulation car j’ai été embobinée aussi, c’est dur, on se sent coupable de tout, mais on n’a qu’une vie, alors prenez le temps qu’il faut, les façons les plus douces d’ouvrir les yeux au gens que vous aimez, c’est long, c’est difficile, c’est des hauts et des bas , mais il est possible d’ouvrir les yeux.

SOURCE : http://pervers-narcissique.blogspot.fr/p/comprendre-le-comportement-des-enfants.html