Témoignage anonyme – Pervers narcissique et psychologue !

SOURCE : Forum Marie-Claire – Témoignage anonyme du 25 octobre 2012, 14h37

Je lis ces témoignages les larmes aux yeux car j’ai l’impression d’en être l’auteur. Je suis victime d’un pervers narcissique. Je devrais peut-être parler au passé car cette relation toxique a duré 6 ans ( si l’on peut appeler cela une relation). Je m’en sors petit à petit et suis actuellement dans la phase où j’accepte – difficilement- de m’être trompée sur la personne et de m’être laissée ainsi manipulée pendant autant de temps. J’accepte l’idée d’avoir perdu toutes ce années, que je ne pourrai plus rattraper et je réapprends à m’aimer, je me recentre sur moi. En effet pendant tout ce temps, je me suis mise entre parenthèses pour un homme qui ne me méritait pas mais qui avait sur moi une telle emprise que tout ce que mes proches ont pu me dire était difficile à croire.

J’ai coupé les pont pendant 1 an, sans répondre aux mails, aux appels, aux sms. Pendant cette année, j’ai entamé une thérapie avec une psychologue qui m’a mise face à la vérité, face à mes failles, et m’a fait reprendre confiance en moi. Je me dévalorisais sans cesse, je pensais que je ne valais plus rien. Ma vision et perception de moi-même a changé et cette thérapie m’a beaucoup aidé sur plusieurs plans de ma vie, notamment professionnel car j’ai repassé et réussi à un concours de l’enseignement que je tentais d’obtenir depuis 4 ans, je ne croyais tellement pas en moi que j’ai succédé les échecs.
Malheureusement, me croyant forte et guérie, j’ai répondu à l’un de ses mails, un appel, une rencontre et………. j’ai sombré de nouveau dans ce tourbillon infernal.
Il m’a prise par les sentiments pour mieux me rabaisser et me faire culpabiliser par la suite, tout en continuant sa vie mais en gardant un lien avec moi.

Aujourd’hui je me sens mieux. La colère est passée. Je suis très triste parfois de me rendre compte de l’ampleur des dégâts…. psychologiques, physiques… J’ai pris 28 kilos en 6 ans!! J’ai tout abandonné comme activité quand je l’ai connu. Je ne me reconnais plus dans le miroir. J’ai perdu toute coquetterie, toute joie de vivre… Ce pervers m’a fait me perdre mais ce n’est pas irrémédiable. Le pire, c’est qu’il est lui-même psychologue, donc la manipulation, il connait. Il ne travaille qu’avec des enfants et des ados. Je crois qu’il représente en danger pour eux!
Je me reconstruis petit à petit. je suis un peu maquillée aujourd’hui et je me suis même trouvée jolie. Je recommence à voir mes amis et mes proches qui ont compris mon désespoir.
La musique et la lecture m’aident à me reconstruire et si je peux conseiller une chanson: « A rose is still a rose » d’Aretha Franklin; une citation en anglais de Dereck Walcott: « Break a vase, and the love that reassembles all the fragments is stronger than that love which took its symmetry for granted when it was whole« . Les cicatrices seront à l’intérieur de nous et nous rappelleront à quel point nous sommes fortes d’être sortie de cette horreur.
Bon courage à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *