Témoignage : Souvenirs d’un conjoint pervers narcissique

Quelques souvenirs et faits spécifiques dont je me souviens :

LA DEMANDE DE DIVORCE

  • Pendant 15 ans de mariage, pas un bouquet de fleurs (le jour de notre mariage, c’était ma belle mère qui m’avait envoyé des fleurs en son nom)… 3 mois après que j’ai demandé le divorce, à la saint Valentin : 1er bouquet de fleurs (5 roses rouges… oui faut pas pousser, trop ça coûte) « tu vois, tu te plaignais de pas avoir de fleurs, je t’en offre, donc on divorce plus ». Il m’avait aussi offert un collier (babiole dans un bel emballage)… que j’avais refusé, mais il a tenu à le laisser. Quelques jours plus tard, la boite était toujours là, au même endroit, mais le collier avait disparu… il l’avait récupéré lors d’un de ses nombreux allers et retours. Je lui ai demandé pourquoi il l’avait repris en cachette… « ben tu n’en voulais pas »… c’est pas faux, et pourquoi la boite est restée ? Il n’en avait pas besoin !
  • 8 mois après ma demande de divorce, il ne veut plus divorcer… discussions à rallonge, sans sens… si je voulais ne plus divorcer, ça ne posait aucun problème, même vis-à-vis de sa famille, en cas de repas de famille, il irait seul !

LE DIVORCE

  • Pour la garde des enfants : il a expliqué aux enfants qu’il ne pouvait pas demander la garde, parce qu’il travaillait lui !
  • Au juge, il a demandé que : « comme il consentait à divorcer que soit notifié sur le papier officiel de séparation que c’était moi qui avait demandé le divorce ».
  • A l’avocat, il a demandé que soit inscrit sur le contrat qu’il participerait aux frais des activités extra-scolaires et autres des enfants (de son propre chef, perso je ne lui demandais rien)… ah vi il fallait que ça soit inscrit… ben pas vu grand-chose, mais ça a été écrit.
  • A nos amis, il a envoyé un mail en se servant de mon adresse « papa X a fait des bêtises, maman X l’a jeté… »… nos amis pensaient que c’était moi qui avait envoyé ce mail.

LE DEMENAGEMENT

  • Son déménagement a duré sur des semaines (il a fallu même partager les petites cuillères, les gants etc…)… il a récupéré tout l’outillage, et a demandé de l’aide… il est venu avec son père, sa cousine, et 2 de ses collègues (à qui il jouait le rôle du pôvre mari abandonné et du papa malheureux)… 1 de ces collègues était sa chérie du moment.
  • Nous chauffions au bois… il a récupéré la moitié des stères (pour les revendre), tout en clamant à droite et à gauche qu’il faisait tout pour que les enfants n’aient aucun prob matériel, et que je le mettais sur la paille !

LE PARTAGE DE L’ARGENT

  • Il m’a fait payer la moitié de ses impôts tant que nous n’étions pas divorcée officiellement… tjs en tenant le même discours que c’était moi qui le mettait sur la paille (j’ai donc payé des impôts sur des revenus dont je n’avais pas vu un centime).
  • Il y a eu un bug avec ses relevés bancaires, qui sont arrivés chez moi, et comme c’était encore aux deux noms (il ne voulait pas faire enlever mon nom), j’ai ouvert… en fin de mois, il avait encore plus de 15 000 FF sur son compte, moi j’étais à découvert… mais c’est moi qui le mettait sur la paille et qui menait la grande vie !
  • Lors du partage, tout a été prétexte à des discussions sans fin (enfin plutôt des monologues de sa part)… jusqu’à la poubelle extérieure !

CONCLUSION : le retournement et la victimisation

Je m’arrête là, et encore je n’en ai abordé que quelques-uns qui peuvent prêter à sourire… tous ces petits faits quotidiens qui montraient qui il était vraiment, mais toujours avec un double discours, et des éléments dénaturés pour servir à d’autres que c’était lui la victime… ça ne fonctionnait plus avec moi, mais avec d’autres ça a marché.

SOURCE : Témoignage issu du Forum France 2 et écrit par : 4eme Dimension le 03-09-2011 à 02:07:21

( Quelques corrections orthographiques ont été apportées, et  des titres ajoutés pour plus de clarté.)

Tanguy Bodin-Hullin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *